L'expérience de conductrice de train Tasha Pieters

De plus en plus de femmes travaillent aux Chemins de fer. Tasha Pieters (23 ans), conductrice de train en formation,  nous raconte son expérience  et nous explique pourquoi les femmes devraient choisir ce métier.

 « J’ai entamé ma carrière aux Chemins de fer comme accompagnatrice de train. Après mes études de commerce, j’ai choisi ce job pour son aspect commercial et son orientation vers le client. En tant qu’accompagnatrice de train, j’intervenais parfois en cas de problème technique et je trouvais ça très passionnant. Au fil du temps, ma passion pour les trains a grandi. L’idée de devenir conductrice de train est donc venue naturellement. Mon entourage m’a complètement soutenue dans ce projet et, maintenant, j’aborde le dernier trimestre de ma formation pour être conductrice de train. »

« C’est une formation rémunérée. Elle n’est pas simple mais, grâce aux tutoriels et à ma motivation, je suis persuadée que je vais réussir. On doit avoir moins de connaissances techniques qu’auparavant puisque le diplôme technique n’est plus exigé. Je le constate aussi dans la composition de notre groupe de formation où l’on retrouve des chauffeurs, des électriciens et des militaires avec des histoires et des personnalités différentes. Ça rend les choses nettement plus passionnantes ! »

De plus en plus de femmes

« Dans ma classe, trois élèves sur neuf sont des femmes. Dans les nouvelles classes, j’en vois aussi de plus en plus. Cela démontre qu’elles sont de plus intéressées par le job de conductrice de train. Selon moi, c’est dû au fait que l’accent n’est plus mis sur la charge physique du travail mais sur les capacités de concentration et les règles de conduite. »

“Les responsabilités me procurent un sentiment de bien-être"

« Conduire un train me procure un sentiment particulier. J’ai une grande responsabilité : amener les voyageurs en toute sécurité d’un point à l’autre. C’est un univers à part entière au sein duquel on voit et on fait des choses qu’on ne trouve nulle part ailleurs. J’ai aussi toujours considéré la mobilité comme un sujet important. Conduire un train est une superbe expérience inattendue ! »

“Une femme peut parfaitement le faire”

« Les rangs des conducteurs de train ne sont plus exclusivement composés d’hommes. Les femmes y font de plus en plus très bonne figure. Ce serait d’ailleurs sympathique d’avoir encore plus de collègues féminines, ce n’est pas si effrayant de travailler avec des hommes (rires) ! Je ne vois aucune raison qui empêcherait les femmes d’exercer ce métier passionnant. Au contraire, une femme aux manettes d’un train, ça devient tendance (rires) !  Je dirais donc : n’hésitez pas et postulez via lescheminsdeferengagent.be ! »

Découvrez les offres d'emploi disponibles (3)

La SNCB est l’exploitant ferroviaire le plus important de Belgique. Elle fait circuler des trains de voyageurs, entretient et renouvelle le matériel roulant et est responsable des infrastructures de gare. 

Plus d'info